Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales
Le CNAS est certifié ISO 9001.

Pour le bien-être des agents territoriaux,
le CNAS offre tout un panel
de prestations sociales,
culturelles, familiales et de confort :
une action sociale de qualité

Vous êtes dans : Accueil / Espace Presse / Communiqués de presse / Archives : communiqués 2016 / 49e congrès : le CNAS veut servir plus de la moitié de la sphère territoriale

49e congrès : le CNAS veut servir plus de la moitié de la sphère territoriale

Le congrès 2016 s'est déroulé sur le site du ZooParc de Beauval

24 mai 2016 — La 49e assemblée générale du CNAS a réuni 250 représentants — agents et élus — des quelque 20 000 structures adhérentes et leurs 685 000 bénéficiaires, les 19 et 20 mai à Saint-Aignan-sur-Cher (Loir-et-Cher). Les rapports financiers, de gestion et d’orientation y ont été approuvés à la quasi-unanimité.

Ce congrès a été l’occasion de tirer les enseignements du projet Défi 2015 qui, en trois ans, a permis notamment de gagner près de 70 000 nouveaux bénéficiaires (+ 11 %), d’étendre la présence de délégations dans la quasi-totalité des départements et de renforcer la qualité des services (Label ISO  9001).

À la lumière d’une enquête qui marque la satisfaction élevée (95 %) et croissante depuis 2011 de ses bénéficiaires et de ses adhérents, le CNAS a jeté les bases de la feuille de route qui le mènera jusqu’en 2020. En point de mire, un objectif ambitieux : atteindre 800 000 bénéficiaires (agents de la FPT et salariés d’équipements publics).

Les congressistes réunis en ateliers de travail ont nourri le projet de leurs réflexions que toutes les instances du CNAS continueront à alimenter jusqu’à la fin de cette année 2016. Les sujets ont notamment porté sur la relation aux adhérents, que le Comité souhaite valoriser davantage à travers le développement des offres locales, l’amélioration des services et la clarification du rôle des trois interlocuteurs au sein de chaque structure (délégué élu, délégué agent, correspondant). Les participants ont également travaillé sur les perspectives d’évolution de l’offre, ainsi que sur la relation de services aux bénéficiaires, dans l’optique de faciliter leur accès aux prestations et de mieux les informer et les accompagner.

Photo de groupe des délégués lors du congrès CNAS des 19 et 20 mai 2016

 

Plusieurs débats ont traversé ces travaux, en particulier celui portant sur les nouveaux usages numériques. Le CNAS s’est déjà bien investi sur la voie de la dématérialisation et dans le champ des réseaux sociaux : page Facebook avec plus de 5 600 fans, 24 aides disponibles en ligne, et à venir, numérisation des dossiers, nouveau site internet et application mobile.

Il a néanmoins été rappelé que cette évolution doit s’inscrire dans les valeurs fondatrices du CNAS, en particulier le lien social que l’organisme favorise depuis sa création en 1967. Comment poursuivre dans cette voie avec les nouvelles technologies et les attentes des nouvelles générations ? Peut-on répondre aux besoins collaboratifs grâce à la création de plateformes communautaires ? Autant de questions, parmi d’autres, évoquées lors d’une table ronde au cours de laquelle quatre experts ont apporté leur éclairage : Frédéric Tordo, psychologue clinicien et psychanalyste, Alexandre Lacroix, essayiste et rédacteur en chef de Philosophie Magazine, Emmanuel Cadiou et Vincent Le Pichon, dirigeants de BiiG, agence de stratégie digitale qui a conçu la plateforme communautaire de la MAIF (Maif social club).

À l’issue de ces deux jours, René Régnault, président du CNAS, a donné rendez-vous à tous pour le congrès 2017 qui aura lieu les 1er et 2 juin à Enghien-les-Bains (95) et qui marquera le 50e anniversaire de l’association.

Télécharger le communiqué :