Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales
Le CNAS est certifié ISO 9001.

Pour le bien-être des agents territoriaux,
le CNAS offre tout un panel
de prestations sociales,
culturelles, familiales et de confort :
une action sociale de qualité

Vous êtes dans : Accueil / Espace Presse / 50e congrès : le CNAS plus responsable, plus expert et plus proche des agents territoriaux

50e congrès : le CNAS plus responsable, plus expert et plus proche des agents territoriaux

Congrès 2017 couv

7 juin 2017 — Organisée les 1er et 2 juin à Enghien-les-Bains (Val-d’Oise) sous la présidence de René Régnault, la 50e assemblée générale du CNAS a rassemblé 256 délégués ̶ agents et élus ̶ représentant les quelque 20 000 structures adhérentes et leurs 715 000 bénéficiaires.

Ce congrès anniversaire a été l’occasion de mesurer le chemin accompli en un demi-siècle d'action sociale et de rendre hommage au président fondateur de l’association, Henri Hatrel, qui fut maire de la commune voisine de Deuil-la-Barre. Les échanges et les débats ont nourri le projet stratégique Ambition 2020 qui devra faire du CNAS la solution de référence des acteurs du service public local et atteindre notamment la barre des 820 000 bénéficiaires ̶ agents de la FPT et salariés d’établissements publics.

Les congressistes, qui ont approuvé les rapports financiers, de gestion et d’orientation à la quasi-unanimité, ont approfondi les axes structurants du nouveau projet associatif lors d’ateliers de travail.

Les 256 délégués du CNAS réunis près du lac d'Enghien-les-Bains (crédit : J.-Y. Lacôte)

Ils ont ainsi exploré les services associés aux adhérents qui permettront de poursuivre l’accompagnement vers les mutations territoriales et de faciliter le pilotage de l’action sociale. De même, l’évolution des prestations se poursuit par l’adaptation de l’offre et des supports aux nouvelles technologies, et s’accompagne d’une relation directe et personnalisée avec les bénéficiaires du CNAS.

Les discussions ont également porté sur la démarche Responsabilité Sociétale des Entreprises (dite RSE) engagée par le CNAS afin de contribuer au progrès social et à la protection de l’environnement, tout en préservant les équilibres économiques. Une programmation des actions et des principes de gouvernance de la RSE ont été définis pour enclencher sa mise en œuvre concrète.

La table ronde interrogeait l'avenir du travail (crédit : J.-Y. Lacôte)

Enfin, ce congrès a été l’occasion d’interroger l’avenir du travail autour d’une table ronde ̶ Le travail demain, où vont nos emplois ? ̶ qui a réuni trois experts : Valérie Segond, journaliste et auteure de Va-t-on payer pour travailler ?, Jean-François Dortier, sociologue, fondateur et directeur de la revue mensuelle Sciences humaines, et Jacques Le Goff, universitaire, ancien inspecteur du travail et président de l’association des amis d’Emmanuel Mounier.

Télécharger le communiqué :