Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales
Le CNAS est certifié ISO 9001.

Pour le bien-être des agents territoriaux,
le CNAS offre tout un panel
de prestations sociales,
culturelles, familiales et de confort :
une action sociale de qualité

Vous êtes dans : Accueil / Espace Collectivités / Vivre le CNAS / Quand l’action sociale devient solidaire

Quand l’action sociale devient solidaire

Comme 89 autres, l'assemblée départementale CNAS de la Moselle s'est réunie en avril pour préparer l'assemblée générale de l'association.

19 mai 2015 — Le 48e congrès du CNAS s’ouvrira les 4 et 5 juin à Troyes (10) sur le thème de l’économie sociale et solidaire. Plus qu’un choix, une évidence, notamment face aux défis qui attendent le CNAS.

En avril, à l’occasion des assemblées départementales, plusieurs délégations ont exprimé le vœu de renforcer la solidarité dans l’offre du CNAS, comme le soutien à la précarité énergétique, le renforcement de la communication à destination des bénéficiaires peu familiers d’internet, etc. « Notre système de redistribution a son utilité sociale. Dans un contexte de restriction budgétaire et de baisse de pouvoir d’achat, nos actions peuvent s’inscrire dans l’économie sociale et solidaire », a soutenu le président Régnault lors de l’inauguration de la nouvelle délégation de Loire-Atlantique. Ainsi, la table ronde du 4 juin réunira experts et acteurs du secteur, qui débattront avec la salle des critères d’appartenance du CNAS à cette mouvance, tant dans ses activités que dans sa gouvernance.

L’économie sociale et solidaire sera évoquée à l’occasion des ateliers du lendemain. Le premier traitera des nouveaux modes de consommation qui nécessitent à terme une évolution des prestations. La crise économique, concomitante du développement des échanges en réseaux numériques, favorise l’émergence de nouveaux services solidaires de partage, de prêt, de location, au détriment des actes d’achat. Parmi les travaux du second atelier, seront abordés les moyens pour toucher les bénéficiaires éloignés de l’offre. Enfin le dernier, qui concerne la relation aux adhérents, traitera notamment des efforts de solidarité inscrits dans le projet de réforme de la cotisation.

— Article publié dans Vivre le CNAS n°33 (pdf-1,30 MB)