Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales
Le CNAS est certifié ISO 9001.

Pour le bien-être des agents territoriaux,
le CNAS offre tout un panel
de prestations sociales,
culturelles, familiales et de confort :
une action sociale de qualité

Vous êtes dans : Accueil / Espace Collectivités / Vivre le CNAS / Nouvelles formules de réunions à l'Est

Nouvelles formules de réunions à l'Est

Ateliers et échanges lors de la journée des correspondants le 15 septembre à Branges (71).

21 décembre 2016 — En 2017, délégués et correspondants expérimenteront de nouveaux formats de réunions, fruits des retours d’expérience et des réflexions du comité régional d’orientation et des délégations.

« Nos deux réunions annuelles étaient organisées de manière classique, avec présentations sur rétroprojecteur… Mais en fin de matinée, on ressentait le besoin d’échanges entre les participants. » Didier Degrange explique la raison qui a poussé la délégation de Saône-et-Loire, dont il est vice-président, à repenser les rassemblements de correspondants autour de petits groupes de travail réunis sur différentes thématiques. « Cela entraîne plus de réactivité, de dialogue et de réflexions » observe-t-il.

Créer du lien entre correspondants et délégués locaux

La délégation du territoire de Belfort a quant à elle opté pour des réunions locales dans ses 4 communautés de communes, pour créer du lien entre les correspondants et avec les délégués locaux. L’analyse des pratiques de chaque délégation et les échanges avec les correspondants et les délégués ont abouti à la mise en place, à titre expérimental pour 2017 et pour chaque département de la région Est, de 3 formats de réunions.

Les 3 formats de réunions

  • Une formation commune aux correspondants et aux délégués (une 1/2 journée par an) intégrera l’organisation d’ateliers sur une thématique annuelle régionale validée par le CRO. Ce travail doit favoriser la création d'un réseau et l’expression des correspondants sur des sujets autres que les techniques relatives à l’offre.
  • Les personnes empêchées pour ce rendez-vous pourront assister aux formations « de territoires » (1 ou 2 par an). Objectifs ? Développer un tissu de correspondants et permettre à l’antenne d’affiner ses connaissances sur les contextes et enjeux locaux.
  • Enfin, une formation initiale présentielle (3 h par an) sera dispensée aux nouveaux correspondants, en complément des sessions téléphoniques assurées par les chargés d'animation et de développement et les gestionnaires. Les nouvelles structures de plus de 50 agents continueront d’accueillir cette formation en début d’adhésion sur leur propre site.

Retrouvez cet article dans Vivre le CNAS n°48 — spécial Est (pdf-2,42 MB)