Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales
Le CNAS est certifié ISO 9001.

Pour le bien-être des agents territoriaux,
le CNAS offre tout un panel
de prestations sociales,
culturelles, familiales et de confort :
une action sociale de qualité

Vous êtes dans : Accueil / Espace Collectivités / Vivre le CNAS / Les missions des correspondants CNAS évoluent pour un accompagnement accru du personnel

Les missions des correspondants CNAS évoluent pour un accompagnement accru du personnel

13 janvier 2014 — Votée à l’unanimité le 5 juin 2013 par le conseil d’administration et présentée en assemblée générale, la décision de faire évoluer le rôle du correspondant vise à renforcer l’accompagnement du personnel territorial dans l’utilisation des prestations d’action sociale tout en garantissant la confidentialité de leurs données personnelles, au nom du droit au respect de la vie privée.

Initiée en juillet 2013, cette mesure prend toute son ampleur en ce début d’année, avec la sollicitation de l’accord des bénéficiaires pour la communication de leurs informations à leur correspondant par le biais d’un formulaire inséré dans le catalogue 2014, également accessible sur leur espace personnel sur www.cnas.fr et à disposition des correspondants.

À partir du 1er février 2014, une base nominative de suivi des prestations sera établie pour ceux qui auront accepté de communiquer leurs informations. Le bénéficiaire pourra revenir sur sa décision à tout moment grâce à une rubrique dédiée sur son espace personnel. En complément, une vue d’ensemble anonyme de l’utilisation des prestations sera également à disposition des structures adhérentes.

Au second trimestre 2014, les bénéficiaires pourront également éditer en ligne une attestation de réception de chacune de leurs prestations à faire valoir auprès des structures qui versent des aides complémentaires à celles du CNAS.

Aller vers ceux qui sont éloignés de l’offre

Toutefois, si le correspondant n’a plus l’obligation de contrôler les demandes adressées au CNAS, il demeure l’interlocuteur privilégié des bénéficiaires et reste à leur disposition pour les aider dans leurs démarches s’ils le souhaitent. Son rôle est renforcé dans des missions plus proactives d’animation, d’information et d’accompagnement social, notamment auprès des personnes éloignées de l’offre, de par leur isolement géographique ou numérique. Les formations initiales et continues proposées aux correspondants seront adaptées en ce sens.

Article publié dans le Vivre le CNAS n°19 (pdf-501,71 kB)