Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales
Le CNAS est certifié ISO 9001.

Pour le bien-être des agents territoriaux,
le CNAS offre tout un panel
de prestations sociales,
culturelles, familiales et de confort :
une action sociale de qualité

Vous êtes dans : Accueil / Espace Collectivités / Vivre le CNAS / Le Conseil général d’Eure-et-Loir intègre le CNAS dans la refonte de sa politique d’action sociale

Le Conseil général d’Eure-et-Loir intègre le CNAS dans la refonte de sa politique d’action sociale

Jean-Pierre Jallot, vice-président du Conseil général d'Eure-et-Loir

25 mars 2013 — Le CG 28 a adhéré pour ses 1 900 collaborateurs au 1er janvier 2013. Le choix d’offrir les prestations du CNAS intègre une refonte complète de l’action sociale pour les agents du département. Jean-Pierre Jallot, vice-président en charge du personnel, explique cette démarche :

Vivre le CNAS : Quels sont les objectifs de la refonte de l’action sociale pour les agents du Conseil général ?
Jean-Pierre Jallot : Pour un projet de cette envergure, la volonté du Département a été de mettre en place la politique la plus appropriée aux besoins des collaborateurs. L’objectif est triple : assurer la protection des agents dans les situations les plus difficiles de leur vie personnelle, élargir les prestations proposées pour répondre aux besoins du plus grand nombre et renforcer la solidarité entre agents.

VlC : Quelle place donnez-vous à l’action sociale dans votre politique de ressources humaines ?
J.-P. J. : La politique d’action sociale vient compléter d’autres dispositifs existants et sur lesquels nous travaillons comme : la rémunération, la formation, la mobilité interne et les perspectives de promotion ou encore la prévention des risques au travail. C’est un complément non négligeable dans la rétribution de nos collaborateurs pour le travail qu’ils mènent au service de la population départementale avec une approche individualisée liée à des situations familiales ou personnelles.

VlC : Pourquoi avoir intégré l’adhésion au CNAS dans votre démarche ?
J.-P. J. : Notre souhait s’est orienté vers une politique contribuant à l'épanouissement individuel et familial des agents. En ce sens, l’offre du CNAS répond tout à fait à notre demande. Le panel des prestations permettra à nos collaborateurs d’être accompagnés tout au long de leur carrière et dans les étapes de leur vie. De plus, le statut du CNAS, en tant qu’organisme paritaire et pluraliste, permettra au Département de poursuivre son implication par la présence d’un élu et d’un représentant du personnel au sein de ses instances.

VlC : Comment s’est déroulé l’accompagnement réalisé par les services de l’antenne Centre du CNAS pour informer vos agents ?
J.-P. J. : Durant six semaines, la Direction des ressources humaines a parcouru le département, accompagnée de deux représentants de l’antenne, pour aller à la rencontre des agents. Les 28 réunions organisées représentent la première étape de notre plan de communication interne. Ces temps d’échange ont été riches et je tiens à saluer le professionnalisme et la disponibilité de l’équipe Centre du CNAS.

Article publié dans Vivre le CNAS n°6 (pdf-1,00 MB)