Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales
Le CNAS est certifié ISO 9001.

Pour le bien-être des agents territoriaux,
le CNAS offre tout un panel
de prestations sociales,
culturelles, familiales et de confort :
une action sociale de qualité

Vous êtes dans : Accueil / Espace Collectivités / Vivre le CNAS / La délégation du Bas-Rhin présente les avantages du CNAS à ses voisins

La délégation du Bas-Rhin présente les avantages du CNAS à ses voisins

Présentation des valeurs et des prestations du CNAS à des adhérents et non-adhérents à Illfurth (68) le 23 avril.

24 mai 2013 — Si dernièrement les deux départements alsaciens n'ont pu être réunis en une seule entité politique, les représentants du CNAS ont eux aussi tenté le rapprochement entre les départements du Bas-Rhin (67) et du Haut-Rhin (68).

Ce dernier étant le seul de la région Est à ne pas être doté d'un bureau CNAS, les délégués du Bas-Rhin ont organisé, le 23 avril dernier dans les locaux de la communauté de communes d'Illfurth (68), une réunion d'information à destination de leurs voisins, des adhérents mais surtout des communes non affiliées. Avec une vingtaine de structures publiques locales représentées, dont le Centre de Gestion et le Conseil général du Haut-Rhin, non adhérents au CNAS, les échanges, animés par Gilbert Peutot, président du comité régional d'orientation Est et Adrien Gasser, président de la délégation du Bas-Rhin, tous les deux administrateurs nationaux du CNAS, ont été enrichissants. En ligne de mire, la création d'une délégation. Selon Gilbert Peutot « la graine a été plantée. Les contacts ont été pris, il ne reste qu'à motiver nos collègues pour qu'ils se rassemblent afin de développer l'action sociale sur leur territoire. »

Adrien Gasser est président de la délégation CNAS et du Groupement d'Action Sociale (GAS) du Bas-Rhin

« Le CNAS et le Groupement d’Action Sociale du Bas-Rhin sont complémentaires »
Adrien Gasser, président de la délégation et du Groupement d'Action Sociale (GAS) du Bas-Rhin, a partagé son expérience et insisté sur la complémentarité des deux organisations : « Le GAS 67 a été créé en 1960 et a adhéré au CNAS en tant que COS en 1974. Vu que nous avions déjà une organisation paritaire agents-élus au sein du conseil d'administration, la création du bureau départemental du CNAS a été évidente au sein du GAS. Par ailleurs, les agents versent une participation de 12 € par an au GAS, grâce auquel, en plus des prestations du CNAS, ils bénéficient d'avantages spécifiques (garantie obsèques, handicap, aides pour la rentrée en 6e, dispositif de secours exceptionnel dont les dossiers sont instruits par le CNAS). Une amicale du personnel et le CNAS doivent être complémentaires, l'un n'empêche pas l'autre, au contraire ! L'amicale poursuit ses actions de proximité, essentielles au maintien du lien social. »

Article publié dans Vivre le CNAS n°10 (pdf-1,45 MB)