Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales
Le CNAS est certifié ISO 9001.

Pour le bien-être des agents territoriaux,
le CNAS offre tout un panel
de prestations sociales,
culturelles, familiales et de confort :
une action sociale de qualité

Vous êtes dans : Accueil / Espace Collectivités / Vivre le CNAS / Contraintes budgétaires et mouvements des collectivités : les CRO s’interrogent

Contraintes budgétaires et mouvements des collectivités : les CRO s’interrogent

Photo de groupe du CRO Ouest en mars 2016 à Rennes (35)

CRO Ouest à Rennes (35)

En mars, les 7 comités régionaux d’orientation ont été rythmés par les bilans Défi 2015 régionaux, ainsi que l’enquête nationale de satisfaction des bénéficiaires du CNAS. Les échanges ont également porté sur les mouvements de structures — EPCI, communes nouvelles… — que toutes les régions scrutent avec une extrême attention. Les contraintes budgétaires auxquelles font face les collectivités et les risques qui pèsent sur l’action sociale à destination de leurs agents, retraités ou en activité, suscitent aussi de nombreuses interrogations.

Retrouvez les photos de groupes à l'intérieur de la page.

SUD-OUEST

Le questionnaire « correspondants », testé dans les départements 17, 33 et 40, a été jugé concluant. Il permettra d’orienter les actions à venir et de mieux assurer le pilotage de l’action sociale des adhérents.

• Objectif Défi 2105 atteint : + 20 % de bénéficiaires •

OUEST

Le CRO a restitué ses activités 2015 dans un document inédit comportant des indicateurs et des chiffres-clés, découpé en quatre parties : Animation, Développement, Prestation, Conseil. Nouveaux tableaux, documents de suivi et d’alerte croisant taux d’utilisateurs et taux de retour ont également retenu l’attention des délégués.

• Taux de retour en hausse : 83 % • + 2,4 % d’adhérents et de bénéficiaires en 2015 •

Photo de groupe du CRO Ouest en mars 2016 à Rennes (35)

CRO Ouest à Rennes (35)

 

NORD-EST

Le délai moyen de traitement des dossiers des bénéficiaires — entre la demande et le versement — a été réduit de 4,17 à 3,02. « Nous en avions fait une priorité car les retards généraient des appels et des e-mails. Aujourd’hui, nos adhérents en sont agréablement surpris » note Francis Macquart, directeur régional.

• Taux de retour en forte hausse : 94,6 % • + 1 000 bénéficiaires par rapport à l’objectif Défi 2015 •

Photo de groupe du CRO Nord-Est en mars 2016 à Sedan (08)

CRO Nord-Est à Sedan (08)

 

CENTRE

Pour 2016, l’antenne régionale s’est fixé des objectifs ambitieux : relance de grands comptes, suivi d’adhérents historiques et de collectivités impactées par la réforme territoriale, réunions de bénéficiaires (adhérents supérieurs à 100 agents) et réunions ouvertes aux épouses pour les structures fortement masculinisées.

• Taux de retour en hausse : 90 % • + 3,17 % de bénéficiaires et 22 nouvelles offres locales en 2015 •

Photo de groupe du CRO Centre en mars 2016 à Charroux (03)

CRO Centre à Charroux (03)

 

SUD-EST

Deux ateliers ont alimenté les réflexions du CRO. Pour maintenir l’adhésion des retraités, particulièrement discrets dans leurs attentes, créer une association de type Cos ou amicale est l’une des pistes soumises. « Comment faire connaître le CNAS ? » : dans un contexte de fusions de collectivités territoriales qui entraînent des mouvements de personnel, l’activation des réseaux (élus, agents...) est la plus fortement préconisée.

• Taux de retour en hausse : 84 % • + 2,4 % d’adhérents et de bénéficiaires en 2015 •

Photo de groupe du CRO Sud-Est en mars 2016, à Châteauneuf-de-Galaure (26)

CRO Sud-Est à Châteauneuf-de-Galaure (26)

 

EST

Pour accompagner et dynamiser les actions menées dans chaque département, l’antenne propose à nouveau sa présence lors des réunions du bureau des délégations.

• 70 543 bénéficiaires en 2015 (+ 1 %) • 25,6 bénéficiaires / adhérent (moyenne) •

Photo de groupe du CRO Est en mars 2016 à Vittel (88)

CRO Est à Vittel (88)

 

ÎLE-DE-FRANCE / OUTRE-MER

Le nombre croissant de réunions et la promotion de l’offre auprès des agents ont entraîné plusieurs améliorations. L’expérimentation du centre de contacts fera l’objet d’une nouvelle appréciation fin 2016, pour en évaluer l’organisation et le juste périmètre. Pour le président René Régnault, l’enjeu consiste « surtout à savoir pourquoi nous recevons autant d’appels et d’e-mails. »

• Taux de retour en hausse : 80 % • 98 bénéficiaires par adhérent (moyenne) •

Photo de groupe du CRO Île-de-France/Outre-Mer en mars 2016 à Combs-la-Ville (77)

CRO Île-de-France/Outre-Mer à Combs-la-Ville (77)

 

— Article publié dans Vivre le CNAS n°42 — spécial Île-de-France (pdf-2,47 MB)