Comité National d'Action Sociale pour le Personnel des Collectivités Territoriales
Le CNAS est certifié ISO 9001.

Pour le bien-être des agents territoriaux,
le CNAS offre tout un panel
de prestations sociales,
culturelles, familiales et de confort :
une action sociale de qualité

Vous êtes dans : Accueil / Espace Collectivités / Vivre le CNAS / Commission Fidélisation & développement, première !

Commission Fidélisation & développement, première !

« Cette commission sera celle des adhérents » — Didier Laville (à g.)

28 avril 2015 — Inscrite dans le projet de la nouvelle mandature, la commission Fidélisation et développement s’est réunie une première fois le 7 avril. Au menu, le renforcement des stratégies locales d’adhésion en lien avec la réforme territoriale.

Atmosphère de rentrée au siège de Guyancourt. Les membres de la commission, dont certains font connaissance, assistent, studieux, à l’ouverture de séance présidée par Didier Laville. « Depuis le renouvellement des instances, la participation des délégués élus s’est accrue. Elle témoigne d’une exigence forte de leur part en analyse et en information que nous nous devons d’apporter. Le but de cette commission est donc d’écouter et de défendre les adhérents à travers leurs attentes, elle sera leur commission », déclare-t-il en préambule.

Le Président Régnault insiste également sur l’importance du rôle des délégués élus dans le contact privilégié qu’ils entretiennent avec leurs pairs au sein des collectivités. « Le CNAS les a dotés d’outils et d’argumentaires qui facilitent leurs démarches sur le terrain. Ils peuvent maintenant s’appuyer sur tous les moyens mis à leur disposition ». La commission a évoqué la nécessité de renforcer le binôme que les délégués constituent avec les équipes des antennes régionales. Ce duo se révèle utile auprès des grands comptes dont l’organisation est le plus souvent multi-sites. Il s’agira d’accroître les moyens d’animation pour toucher les agents qui travaillent loin de leur siège.

S’adapter aux nouvelles structures qui naissent de la réforme territoriale

La réforme territoriale apporte son lot de nouvelles configurations. Les membres de la commission reconnaissent qu’elle aura des conséquences sur le CNAS, notamment sur ses relations avec les adhérents et sur l’organisation des antennes dans leurs missions de développement et de fidélisation. Par exemple, quel accompagnement donner aux structures qui fusionnent, quand l’une est déjà adhérente et l’autre pas ?

Ces points d’actualité seront débattus lors d’une prochaine réunion, prévue le 26 mai, dans le cadre de la préparation des débats de l’assemblée générale de Troyes. René Régnault a souhaité y convier les présidents des CRO, acteurs de proximité avec les adhérents.

— Article publié dans Vivre le CNAS n°32 (pdf-1,56 MB)